L'Iran promet à Londres de nouvelles mesures de rétorsion

Reuters

— 

Téhéran a dénoncé ce mercredi une décision "hâtive" qui ne sera pas sans conséquences, après l'annonce de la fermeture de son ambassade à Londres, rapporte la télévision iranienne citant un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole "a jugé l'initiative hâtive et a ajouté que le gouvernement de la République islamique d'Iran prendrait naturellement de nouvelles mesures à ce sujet", a déclaré le présentateur.

Ambassade fermée

La Grande-Bretagne a annoncé ce mercredi la fermeture de l'ambassade d'Iran à Londres au lendemain de la mise à sac de sa mission diplomatique à Téhéran par des manifestants qui dénonçaient de nouvelles sanctions imposées par Londres.

Le secrétaire au Foreign office, William Hague, a annoncé en outre l'évacuation de tout son personnel diplomatique d'Iran où des dizaines de manifestants ont envahi mardi les bâtiments de l'ambassade de Grande-Bretagne puis le vaste complexe de la résidence diplomatique, qu'ils ont saccagés.