Otan: Le Pakistan boycotte des entretiens en Allemagne

Reuters

— 

Le gouvernement allemand a exhorté ce mercredi le Pakistan à revenir sur sa décision de boycotter les entretiens internationaux sur l'avenir de l'Afghanistan prévus la semaine prochaine à Bonn, décision prise à la suite d'un raid de l'Otan dans lequel ont péri 24 soldats pakistanais.

"Le Pakistan a lui-même tout intérêt à ce que la conférence sur l'Afghanistan soit un succès", a dit Andreas Peschke, porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, lors d'un point de presse régulier. Il a ajouté que le ministre Guido Westerwelle était en contact avec le Pakistan.

Le gouvernement d'Islamabad a annoncé mardi qu'il se retirait de la conférence de Bonn, fixée au 5 décembre. A Islamabad, un responsable du ministère des Affaires étrangères a affirmé ce mercredi que la décision restait valable.