Syrie: Un oncle de Bachar al-Assad réclame son départ pour éviter la guerre civile

Reuters

— 

Bachar al Assad doit quitter rapidement le pouvoir pour éviter à la Syrie de sombrer dans la guerre civile, mais doit être autorisé à rester dans son pays parce qu'il n'est pas responsable des troubles, a estimé son oncle Rifaat, interrogé jeudi sur l'antenne de LCI.

«C'est une condition nécessaire. Il faut qu'il parte, mais sans quitter le pays. Il n'est pas responsable, c'est une accumulation historique de beaucoup de choses. Je voudrais qu'il se convainque lui-même de partir du pouvoir», a-t-il déclaré.

Interrogé sur le parallèle avec la Libye et le sort réservé à Mouammar Kadhafi, l'ancien militaire tenu responsable de la répression du soulèvement islamiste de 1982 qui fit des milliers de morts a jugé la situation «différente en Syrie car le sang versé ne l'a pas été d'un seul côté. Le sang a coulé chez ceux qui refusent ce régime et également chez ceux qui ont peur de la situation actuelle et qui s'accrochent à Bachar. Je pense qu'aujourd'hui, il n'y a pas de véritable dirigeant du pays () Le pouvoir a perdu le contrôle et c'est le peuple tout seul qui dirige le pays», a-t-il ajouté.

Rifaat al Assad, qui a rompu avec le régime baasiste dans les années 1980, vit aujourd'hui entre Paris, Londres et Madrid.