Egypte: Une trentaine de blessés lors d'une manifestation de coptes

Avec Reuters

— 

Une trentaine de personnes ont été légèrement blessées ce jeudi au Caire lors d'incidents entre des habitants et des coptes défilant dans la capitale pour rendre hommage aux victimes du 9 octobre, pendant une manifestation durement réprimée par l'armée, rapporte l'agence de presse officielle Mena.

Les Coptes défilaient de la banlieue nord de Choubra vers la place Tahrir, haut lieu de la «révolution du Nil» qui a chassé en février Hosni Moubarak, lorsque des heurts ont éclaté.

Contusions et évanouissements

«Les riverains du quartier de Boulak ont attaqué les marcheurs se rendant place Tahrir en leur jetant des pierres», a indiqué à Reuters une source des services de sécurité. Une autre attaque s'est produite lorsque les manifestants se sont regroupés à Choubra où protestataires et riverains se sont alors affrontés à coups de pierres, de verre et de cocktails Molotov.  La police anti-émeute est alors arrivée et un prêtre copte a demandé à la foule de se disperser en disant que l'armée avait bouclé le centre-ville et que la manifestation était bloquée.

Selon un porte-parole du ministère de la Santé cité par Mena, 24 des quelque 30 personnes blessées pour contusion et évanouissement sont rentrées chez elles après avoir reçu des soins.

Le 9 octobre, dans le quartier de Maspéro proche de Tahrir, 25 manifestants coptes avaient été tuées lors d'affrontements avec l'armée.