Allemagne: Une «grande coalition SPD-CDU» à Berlin

Reuters
— 

La Parti social-démocrate allemand (SPD) a formé mercredi une «grande  coalition» avec l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière  Angela Merkel dans la ville-Etat de Berlin, où la gauche régnait sans  partage depuis dix ans.  

Les sociaux-démocrates étaient plus favorables à une association  avec les écologistes, mais les deux formations se sont déchirées le mois  dernier au sujet du projet d'extension du réseau autoroutier de la  capitale. La volte-face surprise du SPD accorde un succès inattendu aux  conservateurs et sème le doute quant à l'issue des législatives de 2013.   Le SPD et les Grünen (Verts) semblaient jusqu'ici les mieux à même de succéder à la coalition de centre droit au pouvoir.  

La CDU a subi ces derniers mois une série de revers électoraux  imputés à l'indécision de la chancelière face à la crise de la dette qui  menace la zone euro.  

    Vers une nouvelle coalition SPD-CDU après 2013

Lors du scrutin de septembre, les sociaux-démocrates emmenés par le  populaire Klaus Wowereit, maire de la capitale reconduit pour un  troisième mandat, l'ont emporté avec 28,3% des voix, soit 2,5 points de  moins qu'en 2006. La CDU, qui a obtenu 23,3%, a quant elle progressé de deux points et  les Verts (17,6%) en ont gagné près de cinq, tandis que Die Linke  tombait à 11,7. L'alliance SPD-Die Linke était au pouvoir depuis 2001 à Berlin.  

Selon certains observateurs, l'accord de Berlin pourrait préfigurer  la reformation d'une «grande coalition» fédérale après les législatives.  SPD et CDU ont gouverné ensemble de 2005 à 2009.  

«Dans les moments difficiles, les Allemands privilégient les grandes  coalitions et les expériences passées ont été assez positives», a  commenté Klaus-Peter Schöppner, directeur de l'institut de sondage  Emnid.