Ex-Yougoslavie: Le TPIY demande un rapport sur l'état de santé de Ratko Mladic

Reuters

— 

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a ordonné ce mercredi à Ratko Mladic de se soumettre à un examen médical complet qui permettra de déterminer s'il est en état d'être jugé.

Le parquet craint que l'ex-chef d'état-major des Serbes de Bosnie, qui se dit gravement malade, ne disparaisse avant d'avoir pu répondre des accusations portées à son encontre, comme l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic.

Arrêté en mai en Serbie après 16 ans de clandestinité, il est accusé de génocide et de crimes de guerre pour son rôle dans le siège de Sarajevo et dans le massacre de 8.000 Musulmans à Srebrenica au début des années 1990. Agé de 69 ans, Ratko Mladic a plusieurs fois affirmé qu'il était trop faible pour assister à son procès. Il s'est plaint de maux consécutifs à une attaque d'apoplexie et de problèmes dentaires. Il a été hospitalisé en octobre pour une pneumonie et n'a pu assister à l'audience préliminaire du 10 novembre pour raisons de santé.