Afghanistan: Hamid Karzaï exige l'arrêt des raids nocturnes

Avec Reuters

— 

L'Afghanistan exige un arrêt des bombardements nocturnes de la part des Etats-Unis et de l'Otan avant la conclusion de tout partenariat stratégique avec Washington, a déclaré ce mercredi le président afghan, Hamid Karzaï.

Les raids nocturnes sont présentés par les forces étrangères comme l'un des moyens les plus efficaces de lutte contre les rebelles islamistes. Ils suscitent toutefois la colère de la population afghane, que chaque mort civile rend furieuse.

Pour un «partenariat stratégique»

Hamid Karzaï s'exprimait en ouverture de la loya jirga à Kaboul. Cette assemblée composée d'environ 2.000 dignitaires politiques et tribaux est réunie pour quatre jours.

«Nous souhaitons un partenariat stratégique mais assorti de conditions précises: la préservation de notre intégrité nationale, pas de raids nocturnes, pas de fouilles dans les maisons», a indiqué Hamid Karzaï à cette assemblée aux fonctions plus consultatives que législatives.

Ce partenariat stratégique, en cours de négociation entre Kaboul et Washington, fixera le cadre de l'implication américaine en Afghanistan après 2014, date prévue pour le retrait de toutes les forces étrangères. L'Afghanistan négocie des accords similaires avec la France, la Grande-Bretagne, l'Australie et l'Union européenne, a dit Hamid Karzaï.