Les Etats-Unis renforcent leur présence militaire en Australie

B.D. avec agences

— 

Les Etats-Unis vont déployer jusqu'à 250 Marines dans le nord de l'Australie, à partir de la mi-2012, afin de renforcer l'alliance militaire entre les deux pays, a annoncé mercredi la Premier ministre australienne Julia Gillard, lors de la visite du président américain Barack Obama.
Les Etats-Unis vont déployer jusqu'à 250 Marines dans le nord de l'Australie, à partir de la mi-2012, afin de renforcer l'alliance militaire entre les deux pays, a annoncé mercredi la Premier ministre australienne Julia Gillard, lors de la visite du président américain Barack Obama. — Lukas Coch afp.com

Les Etats-Unis vont déployer jusqu'à 2.500 Marines dans le nord de l'Australie, à partir de la mi-2012, afin de renforcer l'alliance militaire entre les deux pays, a annoncé ce mercredi la Premier ministre australienne Julia Gillard, lors de la visite du président américain Barack Obama.

«Par ma visite dans la région, je confirme que les Etats-Unis renforcent leur engagement dans toute la région Asie-Pacifique», a dit le président américain lors d'une conférence de presse commune avec Julia Gillard à Canberra. L'annonce du président américain pourrait être considéré par Pékin comme une preuve que Washington cherche à encercler la Chine. Les Etats-Unis disposent déjà de bases militaires au Japon et en Corée du Sud.

Leur mission: réagir à toute crise humanitaire ou sécuritaire en Asie du Sud-Est

«Nous espérons que la coopération bilatérale entre les pays concernés servira la paix, la stabilité et le développement dans la zone Asie-Pacifique», a commenté le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Entre 200 et 250 Marines seront déployés en 2012 dans le port de Darwin, dans le nord de l'Australie, à 820 km au sud de l'Indonésie. Leur mission sera de réagir à toute crise humanitaire ou sécuritaire en Asie du Sud-Est, où les querelles maritimes sont nombreuses. Le nombre de Marines augmentera progressivement jusqu'à atteindre 2.500, a précisé Julia Gillard.

L'Australie affirme que cet accueil d'un dispositif militaire américain à Darwin n'annonce pas la création d'une base mais les experts estiment que l'arrivée de plus de 2.000 Marines et les rotations de bâtiments de l'US Navy dans ce port créeront une base de facto. La visite du président américain en Australie marque les 60 ans de l'alliance entre les deux pays, qui ont combattu côte-à-côte dans toute les grandes guerres.

Barack Obama s'exprimera jeudi devant le parlement australien sur la vision américaine de l'avenir de la région avant un passage à Darwin. Il rejoindra ensuite l'île de Bali, en Indonésie, pour le sommet de l'Asie orientale.