L'ex-président du Guatemala va être extradé vers les Etats-Unis

Reuters

— 

L'ancien président du Guatemala, Alfonso Portillo, va être extradé vers les Etats-Unis, où il est accusé d'avoir détourné plusieurs millions de dollars, a annoncé mardi l'actuel président guatémaltèque. «Nous avons décidé d'extrader» Portillo, a déclaré Alvaro Colom (centre-gauche) à des journalistes.

A la tête du Guatemala entre 2000 et 2004, Alfonso Portillo s'était enfui au Mexique peu après la fin de son mandat et de son immunité présidentielle avant d'être extradé vers le Guatemala. Il est accusé d'avoir détourné 70 millions de dollars via des banques américaines et européennes. Il a été inculpé par la justice américaine de détournement de fonds et blanchiment d'argent.

La Cour constitutionnelle du Guatemala avait autorisé son extradition fin août.