Espace: La Chine accomplit son premier arrimage orbital

Reuters

— 

La Chine a mené à bien mercredi sa première manoeuvre d'arrimage en orbite, entre la capsule Shenzhou 8, lancée lundi, et le module Tiangong 1, qui l'attendait dans l'espace depuis le 29 septembre.

La jonction entre les deux vaisseaux, retransmise en direct à la télévision, s'est déroulée à 340 km d'altitude. La manoeuvre a été suivie par le Premier ministre Wen Jiabao et plusieurs autres hauts dignitaires dans un centre de commande situé à Pékin.

«La Chine dispose désormais des technologies essentielles et de la capacité nécessaire à la construction d'une station spatiale», s'est félicité l'ingénieur en chef Zhou Jianping, cité par l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

«Cela permettra à la Chine de poursuivre à plus grande échelle son exploration spatiale», a-t-il ajouté.

Le module Tiangong 1 ("Palais céleste"), long de 10,5 m, représente la première étape du projet chinois de bâtir une station spatiale. Il ne s'agit toutefois que d'un module expérimental et non du premier élément de la future station.