La France vote en faveur de l'adhésion de la Palestine à l'Unesco

N.Bg.

— 

C’est une surprise: la France a voté en faveur de l’adhésion de la Palestine au sein de l’Unesco en tant qu’Etat membre, lundi, premier pas vers une reconnaissance de la Palestine par l’ONU. Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, devait s’exprimer lundi matin devant la conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), avant la tenue de ce vote.

Si les Palestiniens devaient rejoindre l’Unesco en tant qu’Etat membre, et non plus en tant que «mission d’observation» comme actuellement, ce serait pour eux une victoire symbolique dans leur démarche d’adhésion à l’ONU.

Le vote français est plutôt inattendu, Washington, Paris et Berlin ayant auparavant jugé ce vote prématuré.  «L'Unesco, ce n'est ni le lieu, ni le moment. Tout doit se passer à New York. On espère que les choses vont bouger, mais il faut continuer à convaincre», avait notamment déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.