Turquie/séisme: 596 morts, selon un nouveau bilan

© 2011 AFP

— 

Le séisme qui a frappé dimanche dernier la province turque de Van (est) a fait 596 morts, soit 14 de plus que le précédent bilan, a annoncé dimanche la cellule d'urgence du Premier ministre.
Le séisme qui a frappé dimanche dernier la province turque de Van (est) a fait 596 morts, soit 14 de plus que le précédent bilan, a annoncé dimanche la cellule d'urgence du Premier ministre. — Adem Altan afp.com

Le séisme qui a frappé dimanche dernier la province turque de Van (est) a fait 596 morts, soit 14 de plus que le précédent bilan, a annoncé dimanche la cellule d'urgence du Premier ministre.

Au moins 4.150 personnes ont été blessées dans le séisme, d'une magnitude 7,2, selon le site internet de la cellule d'urgence.

Le tremblement de terre a détruit de nombreuses habitations dans les villes et villages de cette province proche de l'Iran.

Dans la seule ville de Van, la capitale régionale, plus de 5.000 immeubles se sont effondrés, relançant la polémique sur le non respect des normes sismiques et l'honnêteté des constructeurs.

Au total, 231 personnes ont été sauvées des gravats après le séisme, avait annoncé samedi le vice-Premier ministre, Besir Atalay.

Vendredi, c'est un garçon de 12 ans a été retiré des décombres, 108 heures après le tremblement de terre.

Les opérations de recherches touchent à leur fin, les chances de retrouver des survivants étant désormais infimes, avait précisé samedi M. Atalay.

«Les secouristes travaillent encore dans les ruines de quatre immeubles d'Ercis», la ville la plus touchée, avait-il dit devant la presse à Van, ajoutant: «Ce soir ce sera terminé.»

L'arrêt des recherches n'avait cependant pas été annoncé officiellement, dimanche en fin de matinée.

Face à la catastrophe, une des pires en Turquie depuis 1999, lorsque deux forts séismes dans le nord-ouest du pays à forte densité de population avaient fait environ 20.000 morts, la Turquie a accepté les offres d'aide humanitaire d'une douzaine de pays.

Cette aide est venue notamment d'Israël et d'Arménie, deux pays avec lesquels Ankara entretient des relations difficiles.

Les Etats-Unis ont aussi envoyé une aide humanitaire à leur allié turc de l'Otan.