Echange de prisonniers entre Israël et l'Egypte

Avec Reuters

— 

Vingt-cinq Egyptiens et un Israélo-Américain sont revenus jeudi dans leur pays dans le cadre d'un échange de prisonniers entre les autorités égyptiennes et israéliennes.

Ilan Grapel, 27 ans, a été incarcéré en juin par les nouvelles autorités égyptiennes qui l'accusaient de recruter des agents et de rendre compte de la situation dans le pays après le renversement d'Hosni Moubarak, un allié d'Israël et des Etats-Unis. Israël a contesté cette version. 

L'échange de prisonniers, négocié sous la houlette de Washington, a été conclu peu après celui ayant permis la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit contre un millier de prisonniers palestiniens. 

Pour l'analyste égyptien Hassan Nafaa, cet échange a permis au conseil militaire au pouvoir de sauver la face car il ne pouvait refuser cette libération aux Etats-Unis, qui financent l'armée égyptienne.  "La libération des 25 est une couverture qui n'a en fait aucune importance. Elle n'est pas une perte pour Israël et n'est pas d'un grand bénéfice pour les Egyptiens", explique-t-il.