Libye: L'ONU devrait mettre fin au mandat de l'Otan

MONDE Les prérogatives de la résolution adoptée par les Nations unies en mars sont désormais dépassées, selon des diplomates...

Avec Reuters

— 

Des combattants anti-Kadhafi à un checkpoint sur la route de Bani Walid, en Libye, le 12 septembre 2011.
Des combattants anti-Kadhafi à un checkpoint sur la route de Bani Walid, en Libye, le 12 septembre 2011. — L. Neal/AFP PHOTO

Mercredi, le CNT demandait à l’Otan de se maintenir en Libye. Mais ce jeudi, l’ONU devrait mettre fin au mandat accordé à l’Alliance atlantique pour mener une opération militaire qui a duré sept mois et a conduit à la chute et à la mort de Mouammar Kadhafi. 

Les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont prévu de se réunir à 10h à New York (16h heure de Paris) pour voter une résolution britannique, à laquelle a pu avoir accès Reuters, qui met un terme au mandat de l’Otan.

Fin du mandat le 31 octobre, 23h59

Adoptée en mars, la résolution 1973 instaurait une zone d'exclusion aérienne et autorisait les forces de l'Otan à prendre «toutes les mesures nécessaires» pour protéger les populations civiles.

Si la résolution britannique était adoptée, le mandat de l'ONU s'achèverait le 31 octobre à 23h59 heure libyenne.

Les nouvelles autorités libyennes ont proclamé dimanche la libération du pays trois jours après la mort de Mouammar Kadhafi, tué lors de la prise de Syrte par les combattants du Conseil national de transition (CNT).

Pas de levée de l’embargo sur les armes

L'ambassadeur adjoint de la Libye à l'ONU, Ibrahim Dabbashi, a demandé mercredi au Conseil de sécurité mercredi d'attendre avant de mettre un terme au mandat pour laisser le temps aux autorités de sécuriser le pays et les frontières. Mais selon des diplomates occidentaux, les membres du Conseil estiment que les questions soulevées par le CNT dépassent les prérogatives du mandat fixées en mars.

La résolution britannique ne lève pas l'embargo sur les armes ni les autres sanctions de l'ONU contre la Libye en vigueur depuis plus de six mois.

L'Otan a reporté mercredi un conseil des ambassadeurs à vendredi pour procéder à de nouvelles consultations avec l'ONU et le CNT, mais la réunion doit toujours aboutir à une décision officielle sur l'arrêt de la mission en Libye au 31 octobre, a indiqué un porte parole de l'Alliance.