La Suisse allège ses sanctions contre la Libye

Avec Reuters

— 

La Suisse débloquera jeudi certains avoirs libyens et autorisera les virements de fonds à quelques institutions d'Etat dans le cadre d'un assouplissement des sanctions contre Tripoli, a indiqué mercredi le Conseil fédéral (gouvernement). Cette décision rendra possibles les transferts d'argent et d'autres avoirs à la Banque centrale de Libye, à la Libyan Investment Authority, à la Libyan Foreign Bank et au Libyan Africa Investment Portfolio.

Selon le Conseil fédéral, les avoirs libyens gelés en Suisse représentent actuellement 265 millions de francs (300 millions de dollars), dont 90% appartiennent à des sociétés à capitaux publics. La Suisse autorisera aussi la reprise des vols libyens dans son espace aérien.

L'initiative helvétique est conforme à une résolution adoptée le 16 septembre par le Conseil de sécurité de l'Onu, qui a décidé d'alléger les sanctions frappant la Libye afin de permettre à des institutions clés de retrouver une activité normale après le renversement de Mouammar Kadhafi. Plusieurs autres pays ont déjà débloqué des avoirs libyens.