Zimbabwe: Mugabe contraint de renoncer à un voyage en Suisse faute de visa

Reuters

— 

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe a été contraint de renoncer à assister à un sommet de l'Union internationale des télécommunications (UIT), rattachée aux Nations unies, cette semaine à Genève faute de visa, rapporte ce mercredi la presse officielle.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont imposé des sanctions financières aux entreprises d'Etat et des restrictions à la liberté de mouvement de Mugabe et de plusieurs hauts responsables de son parti, le ZANU-PF, il y a près de dix ans en raison d'accusations de fraude électorale et de violations de droits.

Mais ces sanctions ne sont traditionnellement pas appliquées lors de sommets organisés par les Nations unies.

Dans son édition de ce mercredi, le quotidien officiel Herald rapporte que Mugabe a dâ renoncer à se rendre en Suisse après s'être vu, avec sa femme, son ministre des Affaires étrangers et d'autres responsables, refusé un titre de voyage. L'ambassade de Suisse à Harare a confirmé que certaines demandes de visas avaient été refusées sans fournir plus de précisions.