Une immense décharge en mer

— 

Les déchets liés au tsunami (archives) vont rejoindre la plaque du Pacifique.
Les déchets liés au tsunami (archives) vont rejoindre la plaque du Pacifique. — D.O.D. / SIPA;

C'est une autre conséquence du tsunami qui a touché le Japon au printemps dernier. La catastrophe aurait engendré un nombre considérable de déchets (et inchiffrable, selon l'association Robin des Bois) qui ont pour beaucoup été emportés par les flots. Direction le courant du Pacifique Nord et sa plaque de déchets aussi connue sous le nom de « soupe plastique » ou « Huitième Continent » ou encore « Grande zone d'ordures du Pacifique ». Jusqu'à une époque récente, les débris de nature organique, qui s'accumulaient, du fait des courants, dans cette zone comprise entre Hawaï et la Californie, subissaient une biodégradation mais, avec l'accumulation de déchets plastiques, l'endroit, et au-delà l'océan Pacifique, subit une pollution massive. Le tsunami japonais et les torrents d'ordures qu'il a engendrés ont encore un peu plus alimenté cette plaque de déchets. Et pourri la planète. A. Le G.