Pays basque: ETA annonce la fin définitive de la lutte armée

MONDE Un cessez-le-feu «permanent» était en vigueur depuis septembre 2010...

Avec Reuters
— 
Capture d'écran de la vidéo d'ETA diffusée sur le site du journal basque «Gara» et annonçant la fin des actions armées, le 5 septembre 2010.
Capture d'écran de la vidéo d'ETA diffusée sur le site du journal basque «Gara» et annonçant la fin des actions armées, le 5 septembre 2010. — Gara

Le mouvement séparatiste basque ETA annonce ce jeudi la fin définitive de cinquante  ans de lutte armée pour l'établissement d'un Etat basque indépendant, dans un  communiqué diffusé par le journal basque Gara.

«L'ETA a décidé de cesser définitivement son activité armée», indique le communiqué. «L'ETA lance un appel au gouvernement espagnol et français pour ouvrir un  processus aboutissant à un dialogue direct avec comme objectif la résolution des  conséquences du conflit», poursuit le texte.

Un engagement «clair, ferme et définitif»

Le groupe séparatiste a qualifié son annonce «d'historique» et considère son  engagement comme «clair, ferme et définitif». Très affaiblie après de nombreuses arrestations, l'organisation avait décrété  un cessez-le-feu «permanent» en septembre 2010. Des militants emprisonnés et des alliés politiques la pressaient depuis  d'aller plus loin et de renoncer à la force. Le gouvernement espagnol presse  également depuis des années le groupe armé de mettre fin définitivement à la  violence.

ETA (Euskadi Ta Askatasuna, Patrie basque et liberté), créé sous la dictature  franquiste en 1959, a revendiqué son premier assassinat en 1968. Depuis, la  campagne armée pour une indépendance du Pays basque a fait plus de 850 morts.