Monde

Yémen: six manifestants tués, des dizaines blessés à Sanaa

Six manifestants ont été tués par balles et des dizaines d'autres ont été blessés samedi à Sanaa par les forces de sécurité yéménites qui dispersaient une manifestation réclamant le départ du président contesté Ali Abdallah Saleh, selon un nouveau bilan de sources médicales.

Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles et fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser les centaines de milliers de participants à une marche partie de la Place du Changement, épicentre de la contestation, vers la rue Al-Zoubeïri, dans le centre de la capitale, ont indiqué des témoins.

Le corps d'un manifestant tué d'une balle dans la tête a été transporté à l'hôpital de campagne établi sur la Place du Changement, où ont été évacués au moins 90 blessés, dont 20 par balles, a précisé une source médicale, citant un bilan provisoire.

Les corps de cinq autres manifestants tués par balles ont été évacués à l'hôpital des Sciences et de la Technologie à Sanaa, a indiqué à l'AFP une source médicale dans cette clinique privée.

Les autres blessés évacués dans les deux établissements hospitaliers souffrent notamment de problème respiratoires après avoir inhalé du gaz lacrymogène, a-t-on ajouté.

Des dizaines de blessés, dont au moins 15 touchés par balles, ont été admis dans cette clinique, a ajouté cette source.

En début d'après-midi, les forces de sécurité encerclaient des dizaines de milliers de manifestants sur la rue Al-Zoubeïri et les rues adjacentes, ont indiqué des témoins.

Les manifestants répondaient à un appel du comité d'organisation des jeunes protestataires à une marche vers la rue Al-Zoubeïri, qui marque la ligne de démarcation entre le secteur de la capitale sous contrôle des troupes du général dissident Ali Mohsen al-Ahmar et celui contrôlé par les forces loyales au président Saleh.