Un Egyptien exécuté pour le meurtre de six Coptes en 2010

Avec Reuters

— 

Un Egyptien condamné pour le meurtre de six chrétiens coptes et un musulman a été exécuté lundi à Alexandrie, au lendemain de la mort d'au moins 25 personnes dans une intervention de l'armée contre des manifestants coptes au Caire.

Le corps de Mohamed Ahmed Mohamed Hussein, 41 ans, connu aussi sous le nom de Hamam El Kamouny, a été récupéré à la morgue d'Alexandrie par ses proches, rapporte l'agence de presse officielle Mena.

Le condamné avait ouvert le feu d'une voiture sur une foule rassemblée pour le Noâl copte, dans la nuit du 6 au 7 janvier 2010, dans la ville de Nagaa Hamady, dans le sud de l'Egypte. Outre les sept décès, la fusillade avait fait neuf blessés et provoqué des affrontements entre chértiens et musulmans.

Son exécution intervient au lendemain des violences les plus meurtrières en Egypte depuis le renversement d'Hosni Moubarak en février par un soulèvement populaire.