Des tombes musulmans et chrétiennes profanées à Jaffa en Israël

Avec Reuters

— 

Des pierres tombales d'un cimetière musulman et chrétien ont été profanées par des inconnus à Jaffa en Israël, samedi, jour du Yom Kippour (Grand pardon), a rapporté un site internet israélien.

Sur des photos diffusées par le site internet www.nana10.co.il, on peut lire les mots «Mort aux Arabes» peints en hébreu sur une pierre tombale. Sur une autre photo: une pierre tombale brisée.

L'authenticité des clichés n'a pu être vérifiée de source indépendante, étant donné les restrictions sur les déplacements liées à Yom Kippour. De la même façon, la police et les autorités israéliennes n'ont fait aucune déclaration concernant cette information.

Jaffa, qui correspond à la partie ancienne de Tel Aviv, est peuplé à la fois de juifs et de musulmans. Lundi, une mosquée d'un village bédouin du nord d'Israël a été incendiée et des graffitis ont été inscrits sur ses murs, un acte que les autorités israéliennes ont imputé à des colons juifs extrémistes