Yémen: Une bombe fait un mort devant un commissariat d'Aden

Avec Reuters

— 

Un soldat a péri et sept autres personnes ont été blessées samedi à Aden, dans le sud du Yémen, dans l'explosion d'une bombe artisanale devant un commissariat, a rapporté la police. «Les éléments dont nous disposons laissent penser qu'il s'agit d'un attentat terroriste et nous pensons que des extrémistes en sont responsables», a déclaré un responsable des services de sécurité.

L'explosion a touché un commissariat du quartier d'Al Kaoula, brisant des vitres et mettant en feu un véhicule. L'un des soldats de faction a été tué et cinq autres militaires, plus deux agents de police, ont été blessés.  

Des barricades bloquent la ville


Samedi en début de journée, plusieurs rues d'Aden ont été bloquées par des manifestants hostiles au régime du président Abdallah Saleh, au moyen de pneus enflammés. Les grandes artères sont restées ainsi paralysées pendant plusieurs heures, jusqu'à ce que la police entreprenne de chasser les manifestants armés qui gardaient les barricades. Ces axes ont été rouverts par la suite à la circulation. «Je n'ai pas pu aller au travail à cause de toutes ces barricades. Le chaos régnait dans les rues et je suis vite rentré me mettre à l'abri chez moi», a déclaré un homme d'affaires, Amgad Sabit.

Ces barricades découlent de la campagne de désobéissance civile menée par une partie de la jeunesse yéménite contre le régime Saleh, dans le cadre du mouvement de contestation populaire en cours depuis maintenant près de neuf mois.