Syrie: Paris condamne «les violences brutales» des forces d'al Assad

Reuters

— 

La France a condamné vendredi les «violences brutales» des forces syriennes engagées dans la répression des manifestations contre le président Bachar al Assad.

«La France condamne les violences brutales auxquelles se sont livrées une fois de plus aujourd'hui les forces de sécurité syriennes, qui ont fait une vingtaine de morts et de nombreux blessés», a dit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Paris se dit «choqué» par l'assassinat de l'opposant kurde Michaal al Tammo et par l'agression dont a été victime un autre opposant, Ryad Seïf.

«Ces violences montrent que le régime de Bachar al Assad demeure sourd aux appels de la communauté internationale. La France reste fermement aux côtés de tous les Syriens qui luttent pour leur liberté», conclut le Quai d'Orsay.

Michaal al Tammo, figure de l'opposition kurde en Syrie, a été tué vendredi dans l'est du pays, a dit Rami Abdel-Rahman, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Il a été assassiné par quatre hommes qui ont fait irruption à son domicile. Un de ses frères a été blessé.