Etats-Unis: Libérée après 25 ans dans le «couloir de la mort»

Reuters

— 

Une femme de 58 ans, condamnée à mort en 1986 dans le Tennessee pour avoir fait assassiner son mari, a été libérée vendredi après un quart de siècle passé dans le «couloir de la mort».

Gaile Owens a été accueillie à sa sortie de prison par un petit groupe de parents et d'amis.

Elle aurait dâ être exécutée le 28 septembre 2010 mais le gouverneur du Tennessee de l'époque, Phil Bredesen, avait commué sa peine. Il y a une dizaine de jours, la justice a décidé de lui accorder la liberté conditionnelle.

Gaile Owens a récemment expliqué avoir fait assassiner son mari Ron en 1984 parce que celui-ci abusait d'elle et qu'elle ne pouvait plus supporter sa brutalité. Elle n'avait pas évoqué ce motif lors du procès, a-t-elle dit, pour ne pas traumatiser les deux enfants du couple.

Elle avait engagé un homme, Sidney Porterfield, qui s'était rendu à son domicile dans la banlieue de Memphis et avait battu à mort Ron Owens, qui se trouvait seul dans la maison. Porterfield, aujourd'hui âgé de 6 8 ans , a été condamné à mort et attend toujours son exécution.