Egypte: Les Etats-Unis discutent avec l'aile politique des Frères musulmans

Reuters

— 

Le gouvernement américain a confirmé ce dimanche avoir entamé un dialogue direct avec l'aile politique des Frères musulmans égyptiens, considérés comme parmi les favoris des prochaines élections législatives - les premières depuis la chute du régime Moubarak en février.

«Nous avons eu des contacts directs avec de hauts dirigeants du Parti de la liberté et de la justice», a déclaré un diplomate américain de haut rang à propos de la formation créée par la confrérie après la démission du «raïs» le 11 février.

Forte action au niveau social et associatif

Jusqu'ici, les diplomates américains n'étaient pas autorisés à rencontrer des députés proches des Frères musulmans qui avaient été élus sous l'étiquette d'indépendants pour contourner l'interdiction officielle de la confrérie. Dimanche, le n°2 du parti, Essam el Erian, a pour sa part nié tout contact avec des diplomates américains.

Les Frères, tolérés dans les dernières années de l'ère Moubarak malgré une interdiction purement formelle, constituent l'une des forces politiques les plus structurées du pays, avec notamment une très forte action au niveau social et caritatif.  Ils ont renoncé depuis plusieurs années à la violence pour atteindre leurs objectifs politiques et sont généralement taxés d'un islamisme modéré.

Cette prise de contact, si elle est confirmée, risque de déplaire aux Israéliens et à leurs soutiens aux Etats-Unis.