Etats-Unis: 500 manifestants «anti-Wall Street» arrêtés à New-York

Reuters

— 

Plus de 500 manifestants «anti-Wall Street», qui protestent depuis deux semaines à New York contre le système financier, ont été arrêtés samedi soir après avoir bloqué la circulation sur le pont de Brooklyn et avoir tenté de lancer une manifestation non-autorisée.

«Plus de 500 personnes ont été arrêtées sur le pont de Brooklyn en fin d'après-midi alors que la police avait demandé à plusieurs reprises aux manifestants de rester sur la voie piétonne», a indiqué un porte-parole de la police.  «Certains se sont exécutés et ont emprunté la voie piétonne et n'ont pas été arrêtés. D'autres sont allés sur la route et ceux-là ont été arrêtés», a-t-il ajouté.

Scènes de chaos

Fermé pendant plusieurs heures, le célèbre pont suspendu a été rouvert à la circulation à 00h05 GMT (2h05 heure de Paris)ce dimanche.  Des témoins présents sur place ont décrit des scènes de chaos lorsque la vague de policiers a déferlé sur le pont pour encercler les manifestants dont certains ont tenté de s'enfuir.

Des dizaines de protestataires ont été menottés et attendaient, assis sur le pont, d'être emmenés par la police, ont rapporté des témoins et les organisateurs. Les manifestants avaient quitté vers 19h30 GMT (21h30 heure de Paris) leur campement érigé à Zuccotti Park près de Ground Zero à Manhattan où le réalisateur Michael Moore et l'actrice Susan Sarandon se sont récemment rendus pour apporter leur soutien au mouvement.

Lancé le 17 septembre, le mouvement «Occupy Wall Street» dénonce entre autres le renflouement des banques en 2008, les saisies immobilières et le taux de chômage culminant à 9%.