Syrie: Les forces de sécurité reprennent la ville de Rastan

Avec Reuters

— 

Les forces de sécurité fidèles au président Bachar al Assad ont repris le contrôle de la majeure partie de Rastan, point de ralliement d'opposants et de militaires déserteurs, au terme de cinq jours d'affrontements, a annoncé ce samedi Rami Abdel-Rahman, président de l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme.

Selon ce responsable, un habitant de Rastan qui a réussi à s'échapper tôt ce samedi de cette localité du Centre-Ouest de la Syrie, sur la route menant de Damas et Alep, a fait état de fusillades acharnées tout au long de la nuit. L'armée s'est déployée dans environ 80% de cette agglomération de 40.000 habitants après l'envoi, vendredi, de 250 chars dans la région, affirme Rami Abdel-Rahman, dont l'organisation a son siège en Grande-Bretagne. Les communications avec Rasta, à 180 km au nord de la capitale, sont difficiles.

Le mouvement de contestation, qui dure depuis six mois, du régime se heurte à une répression sanglante de la part des partisans du chef de l'Etat. Les Nations unies évaluent à 2.700 le nombre de personnes tuées lors de la campagne de répression. Le régime attribue les troubles actuels à des bandes armées soutenues par des forces étrangères et parle de 700 victimes dans les rangs de l'armée et de la police.