Libye: La Croix rouge essaie d'entrer dans la ville natale de Kadhafi

Reuters

— 

Des employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sont arrivés ce samedi devant Syrte, ville natale de Mouammar Kadhafi assiégée par ses adversaires, et cherchent à y pénétrer.

Un camion chargé de fournitures et deux voitures transportant un groupe d'Européens ont été vus à un point de contrôle tenu par des combattants anti-Kadhafi à environ 2 km du centre de Syrte.

Les travailleurs humanitaires étrangers se sont refusés à tout commentaire, mais certains commandants des forces du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir ont dit qu'ils essaieraient de leur permettre d'entrer dans la ville.

«Il y a une pause (dans les tirs d'artillerie), alors des familles peuvent s'en aller (...) Nous essayons d'agir de façon coordonnée avec la Croix-Rouge», a déclaré à Reuter Khaled al Nas.

Syrte est l'un des deux derniers bastions où sont retranchés des combattants kadhafistes. Malgré plusieurs assauts lancés ces deux dernières semaines, le CNT n'est pas parvenu à en prendre le contrôle.

Les combats ont empêché les organisations humanitaires d'intervenir dans la ville. L'Onu et d'autres institutions ont noté qu'il pourrait y avoir des victimes civiles dans Syrte et que les conditions de vie y étaient devenues épouvantables.

Dans un hôpital de campagne installé près de la ville, des médecins ont déclaré à Reuters qu'une femme y était morte de malnutrition et qu'ils avaient connaissance d'autres cas semblables.

Plusieurs civils quittant la ville ainsi qu'un porte-parole de Mouammar Kadhafi ont imputé la mort d'habitants aux bombardements de l'Otan et aux tirs d'artillerie du CNT. L'Alliance atlantique et le CNT y ont opposé des démentis et d'autres civils ont dit que les éléments kadhafistes constituaient la plus grande menace pour la population.