Etats-Unis: Retour en grâce de Barack Obama auprès des Juifs israéliens

Reuters

— 

La popularité de Barack Obama grimpe en flèche en Israël après son discours ferme contre la demande de reconnaissance d'un Etat palestinien la semaine dernière, selon un sondage paru mercredi dans le Jerusalem Post.

Les Juifs israéliens estiment à 54% que la politique du président américain est favorable à Israâl, tandis que 19% le jugent propalestinien. En mai, ils étaient 12% à juger la politique américaine pro-israélienne et 40% à estimer que Washington favorisait les Palestiniens.

L'opinion a basculé après le discours prononcé à l'Onu par Barack Obama, dans lequel il a rejeté la demande faite par Mahmoud Abbas au Conseil de sécurité et rappelé les persécutions subies par le peuple juif.

Tous les dirigeants israéliens, quelle que soit leur couleur politique, ont salué le discours du président américain, tandis que les responsables palestiniens ont déploré qu'il n'ait pas évoqué les souffrances de leur peuple.

Après sa prise de fonctions en 2009, de nombreux groupes de pression pro-israéliens jugaient Barack Obama trop dur avec Israâl dans sa tentative de renouer le dialogue entre les deux parties.

Sa popularité auprès des Juifs américains, traditionnellement démocrates, a chuté et les républicains ne manquaient pas de le qualifier d'anti-israélien. La perte de l'électorat juif, qui a voté pour lui à près de 80% en 2008, mettrait en danger la réélection de Barack Obama l'an prochain, particulièrement dans des Etats importants comme la Floride où la Pennsylvanie.