Bahreïn: Le gouvernement va indemniser les victimes de la répression

Avec Reuters

— 

Etonnante mais heureuse initiative. Bahreïn a annoncé la création d'un fonds d'indemnisation des victimes de la répression du mouvement de contestation populaire qui a secoué le petit royaume du Golfe en début d'année.

Ce fonds, dont le montant n'a pas été précisé, concernera toute personne ayant été «matériellement, moralement ou physiqement blessée» par les forces de l'ordre ou des responsables publics lors des manifestations, rapporte l'agence de presse BNA. On ignore le montant des indemnisations. Le fonds sera financé par l'Etat, des donations et des retours sur investissement. Toute personne souhaitant bénéficier de ce fonds sera entendue par un «tribunal spécial».

En février et mars, dans le sillage ds révolutions tunisienne et égyptienne, Bahreïn a été le théâtre d'un mouvement de contestation en majorité chiite contre la famille régnante sunnite réprimé avec l'aide de troupes de pays voisins dont l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Les heurts ont fait 30 morts.