Tuerie d'Oslo: Anders Breivik va comparaître ce lundi

NORVEGE Le meurtrier de 77 personnes sera jugé à huis clos...

À Oslo, V. V.

— 

Anders Behring Breivik, suspect des deux attaques à Oslo le 22 juillet, quitte le tribunal le 25 juillet 2011.
Anders Behring Breivik, suspect des deux attaques à Oslo le 22 juillet, quitte le tribunal le 25 juillet 2011. — Jon-Are Berg-Jacobsen / Aftenposten / AFP

Il sera finalement seul face aux juges. Anders Breivik, qui a reconnu, être l'auteur de l'attentat à la bombe dans le centre d'Oslo (8 morts) et de la fusillade sur l'île d'Utoeya (69 morts), le 22 juillet, va comparaître ce lundi.

Après avoir prévu une audience publique, la justice norvégienne a finalement prononcé un huis clos. La police redoute, en effet, que l'accusé ne profite de ce rendez-vous judiciaire pour communiquer avec d'éventuels complices dans la salle.

L'audience du jour est consacrée à deux sujets. Les juges doivent d'abord se prononcer sur le prolongement de sa détention provisoire avant de se pencher sur son régime en détention. Actuellement, Anders Breivik est placé à l'isolement total. Ce qu'il considère comme «une torture sadique», selon son avocat.

En uniforme ou en queue-de-pie

Cette fois, l'accusé n'a pas demandé à comparaître dans une tenue particulière. Après avoir voulu passer sa première audience en uniforme militaire, il avait voulu se présenter à la seconde en queue-de-pie. Une demande qui avait été refusée par les juges, estimant que cette tenue pouvait être «dérangeante» et «provocante».

Selon Geir Lippestad, son avocat, «tout indique qu'Anders Breivik est malade». Persuadé d'être le seul à détenir «la vérité» contre «le multiculturalisme», Anders Breivik a, lui, toujours affirmé qu'il était parfaitement lucide.