Belgique: Le Premier ministre, Yves Leterme, nommé à l'OCDE

© 2011 AFP

— 

Le Premier ministre belge Yves Leterme a été nommé secrétaire général adjoint de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et prendra ses fonctions «avant la fin 2011», a confirmé ce vendredi l'organisation.

«M. Leterme, âgé de 50 ans, prendra ses nouvelles fonctions avant la fin 2011», pour un mandat d'une durée de deux ans renouvelables, à la suite du feu vert donné vendredi par le Conseil de l'organisation, a indiqué l'OCDE dans un communiqué.

Le Premier ministre belge avait lui-même annoncé mardi soir son prochain départ, alors que son pays était toujours englué dans une grave crise politique.

Avancée des négociations en Belgique

Celle-ci semble cependant en voie de règlement grâce à un compromis entre partis francophones et flamands. Les négociateurs se sont entendus sur la délicate question des droits des francophones de la banlieue flamande de Bruxelles, un dossier qui empoisonne la vie politique belge depuis un demi-siècle.

Cette avancée devrait permettre la formation d'un gouvernement, après 460 jours de crise politique, sous réserve de son approbation par les huit partis engagés dans cette négociation.

Ses compétences mises au service des questions sociales

A l'OCDE, Yves Leterme, chrétien-démocrate flamand qui dirige le gouvernement belge actuel depuis fin novembre 2009, s'occupera des questions sociales et de la gouvernance, de l'éducation, du travail et de l'emploi, de la santé, des petites et moyennes entreprises et du développement territorial.

Il remplacera le Néerlandais Aart de Geus, qui a quitté fin août l'organisation des pays les plus riches de la planète, et rejoindra trois autres secrétaires généraux adjoints, l'Italien Pier Carlo Padoan, l'Américain Richard Boucher et le Japonais Rintaro Tamaki.

«Je suis ravi d'accueillir M. Leterme à l'OCDE », a déclaré dans le communiqué le secrétaire général de l'organisation Angel Gurria. «Ses compétences et son expérience seront essentielles au rôle que nous jouons afin d'aider à la fois les gouvernements et les citoyens à relever les défis que posent ces temps difficiles», a ajouté le Mexicain.