Les Etats-Unis tancent le Pakistan, qui s'en agace

— 

Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a mis en garde le Pakistan mercredi, affirmant que les Etats-Unis feront « tout ce qui est en leur pouvoir » pour défendre leurs soldats contre les attaques des insurgés réfugiés en territoire pakistanais. Les responsables américains soupçonnent les activistes islamistes du réseau Haqqani d'être derrière les attaques à la roquette menées contre l'ambassade des Etats-Unis à Kaboul mardi, ainsi que d'être responsables d'un attentat à la bombe qui a fait 77 blessés parmi les forces américaines, samedi. Le Pakistan n'a pas caché son agacement hier après ces propos, et a assuré qu'Islamabad faisait tout pour empêcher les insurgés de passer la frontière. Par ailleurs, deux responsables américains ont déclaré hier qu'un homme, qui serait le chef opérationnel d'Al-Qaida au Pakistan, aurait été récemment tué par un drone américain en zone tribale.