Un ferry coule à Zanzibar: plus d'espoir de retrouver des survivants

© 2011 AFP

— 

Plus d'espoirs pour les secours de retrouver des rescapés du naufrage d'un ferry qui a fait au moins 193 morts dans l'archipel de Zanzibar, dans la nuit de vendredi à samedi, a déclaré à l'AFP la police de cette république semi-autonome de Tanzanie.

Le ferry Spicy Islander, nettement surchargé avec plus de 800 personnes à bord et du frêt, s'est renversé tôt samedi matin, alors qu'il naviguait depuis quatre heures entre les deux principales îles de cet archipel de l'Océan Indien, qui est une destination touristique très prisée.

D'après Mohammed Aboud, ministre chargé des Situations d'urgence, les secouristes ont réussi à sauver jusqu'à 612 personnes samedi.

"Nous continuons les recherches de corps mais il n'y a plus d'espoir de retrouver des personnes en vie. Nous recherchons les corps pour qu'ils puissent être enterrés", a indiqué le porte-parole de la police, Mohamed Mhina.

"Les corps qui ont pu être identifiés hier (samedi) ont été enterrés dont certains pendant la nuit. Ceux qui n'ont pas été identifiés ont été enterrés dignement par le gouvernement", a poursuivi M. Mhina.

La rapidité de ces inhumations tient à la fois aux préceptes de l'Islam, la religion de l'écrasante majorité de la population de Zanzibar, et au fait que la morgue du principal hôpital de l'île de Unguja, la plus importante de l'archipel, ne dispose de loin pas d'assez de places pour faire face à une catastrophe de cette ampleur, selon le porte-parole.