Monde

Egypte: L'ex-chef de la télévision blanchi d'accusations de corruption

Un tribunal du Caire a blanchi ce jeudi l'ancien directeur de la radio-télévision égyptienne, Oussama El Cheikh, d'accusations de dilapidation de fonds publics, rapporte l'agence de presse Mena.

La justice s'est prononcée après qu'une commission d'experts mise sur pied en juillet pour étudier les accusations a rendu ses conclusions et établi que les prix versés pour les émissions de divertissement achetées par la radio-télévision étaient conformes à ceux du marché.

La justice avait accusé initialement Oussama El Cheikh d'avoir gonflé les prix des émissions en question.

Haut responsable du régime de Moubarak

Cheikh figure parmi les anciens hauts responsables du régime de Hosni Moubarak qui sont sous le coup d'une enquête ou en procès dans le cadre des mesures prises par les nouveaux dirigeants pour sévir contre la corruption qui a régné durant les 30 ans où le vieux raïs a été au pouvoir.

L'ancien président, qui a démissionné en février, et ses deux fils sont également en procès pour diverses accusations, dont celle d'avoir incité la police à tuer des manifestants.