La Macédoine fête le vingtième anniversaire de son indépendance

Reuters

— 

Des milliers de Macédoniens se sont rassemblés ce jeudi dans le centre de Skopje pour fêter le 20e anniversaire de l'indépendance.

Le point d'orgue des festivités doit être l'inauguration de l'imposante statue d'Alexandre le Grand, qui participe d'une campagne d'embellissement de la capitale décidée par le Premier ministre Nikola Grouevski.

Elle s'élève au coeur de la ville, aux côtés d'un arc de triomphe et près d'un musée de cire consacré aux dirigeants de l'histoire de la Macédoine. La statue d'Alexandre le Grand, haute de 11 mètres et pesant 40 tonnes, a attisé les tensions avec le voisin grec.

Irritation de la Grèce

«Cela revient à jeter de l'huile sur le feu», a déclaré à Reuters un diplomate occidental en poste à Skopje. «Au lieu de travailler dur à l'élévation du niveau de vie et à des réformes pour rapprocher plus rapidement le pays de l'Union européenne, ils (les dirigeants) dépensent des millions pour des monuments qui ne font qu'irriter leurs amis européens», a-t-il ajouté.

La Grèce s'offusque de voir la Macédoine faire d'Alexandre le Grand son héros national et s'oppose à ce que son voisin du nord s'appelle officiellement «Macédoine».

Grouevski a entrepris de rehausser la fierté du pays en encourageant les fouilles archéologiques et en rebaptisant des rues, des stades et même l'aéroport de Skopje du nom de Philippe de Macédoine, père d'Alexandre le Grand.