Egypte: Un Israélien détenu pour avoir jeté des pierres sur un consulat

Reuters

— 

Israël a porté plainte ce jeudi contre un homme qui avait lancé des pierres contre le consulat d'Egypte à Eilat, près du lieu de l'attaque meurtrière perpétrée en aoât par des activistes infiltrés à la frontière, qui a tendu les relations entre les deux pays.

David Macmill, 24 ans, était ivre au moment des faits, dimanche, et avait exprimé des regrets après son arrestation, a déclaré son avocat.  Il encourt une peine maximale de quatre ans de prison pour «avoir porté atteinte au drapeau ou à un symbole d'un pays ami», et «tenté de causer intentionnellement des dégâts», selon l'acte d'accusation émis par le tribunal de Beersheba.

«Il n'a aucun objectif politique et ne nourrit aucune animosité envers le consul», a dit son avocat Tamar Olman. «Il semble que le drapeau égyptien ait attiré son regard.»

Des inconnus décrits par Israël comme des activistes palestiniens ayant traversé le désert du Sinaï de la bande de Gaza ont tué huit personnes près d'Eilat le 18 août. Les forces israéliennes ont riposté, tuant sept activistes ainsi que cinq soldats égyptiens en poste à la frontière.