Zimbabwe: Heurts entre policiers et partisans de Mugabe

Reuters

— 

La police zimbabwéenne a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des jeunes partisans du parti du président Robert Mugabe qui s'en prenaient à des commerçants dans un fief du Premier ministre Morgan Tsvangirai, rapportent ce jeudi la presse locale et la police.

L'attaque des jeunes du ZANU-PF s'est produite mercredi dans le quartier de Highfield, à Harare, où un rassemblement du mouvement pour le changement démocratique (MDC), le parti de Tsvangirai, doit se tenir samedi, selon plusieurs informations de presse.

Des élections début 2012

Cette information a été confirmée par Reuters par le porte-parole dela police, Wayne Bvudzijena, qui n'a fait état d'aucune arrestation.

Le MDC a reproché à la police d'avoir tardé à intervenir et de s'être empressée d'interpeller ses partisans lorsqu'ils ont riposté à l'attaque lancée par les partisans du président.

Robert Mugabe, 87 ans, a annoncé la semaine dernière la tenue d'élections début 2012, un an avant la date prévue, jugeant que le gouvernement d'unité, qu'il a été contraint de former il y a deux ans avec Tsvangirai, était à bout de souffle.