Somalie: Les islamistes prônent l'arabisation de l'enseignement

Reuters

— 

Les rebelles islamistes somaliens d'Al Chabaab ont banni l'anglais des établissements scolaires à Kismayo, une ville portuaire du sud du pays, et ordonné aux professeurs d'enseigner à la place la langue arabe et la religion musulmane. Voici quelques jours, les insurgés d'Al Chabaab ont ordonné aux entreprises des quartiers de Mogadiscio sous leur contrôle d'enlever toute affiche en anglais ou en somali et de leur substituer des affiches rédigées en arabe.

Bannir l'anglais

Les islamistes ont ordonné que les programmes scolaires soient modifiés dès le début de ce mois-ci.

«En ce moment, nous ne pouvons plus enseigner parce que nous devons tout changer, y compris nos professeurs qui sont pour la plupart des Kenyans qui ignorent tout de l'arabe», a déclaré à Reuters le principal d'une école de Kismayo.

Kismayo compte six écoles secondaires où les cours sont donnés en anglais, tandis que la majeure partie des écoles primaires enseignent d'ores et déjà en arabe. Al Chabaab a déjà banni l'anglais et l'étude des sciences dans d'autres régions du sud de la Somalie.