Un nouveau soldat français décédé en Afghanistan

CONFLIT Un lieutenant a été mortellement touché en opération en Kapisa...

A.-L.B.

— 

J. SAGET/ AFP

Un lieutenant du 17ème Régiment du Génie Parachutiste de Montauban est décédé ce mercredi matin en Afghanistan, a annoncé l'Elysée ce mercredi après-midi.

Le soldat a été «mortellement touché par un tir d’insurgé au cours d’une mission d’appui à l’armée nationale afghane, engagée dans une opération en Kapisa», a ajouté la présidence de la République.

Le président de la République présente à la famille et aux proches «ses plus sincères condoléances et s’associe à leur douleur», avant d'exprimer, «à nouveau, la détermination de la France à continuer d’œuvrer au sein de la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité pour rétablir paix et stabilité dans ce pays et contribuer à son développement», conclut le communiqué.

Soixante-quinze soldats français tués

Les opérations ont également fait plusieurs blessés dans les rangs français. «Il y a eu dans la matinée de nombreux accrochages entre les insurgés et les forces françaises» a déclaré Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major.

«Au cours de l'un de ces accrochages un soldat français a été tué par des tirs insurgés et plusieurs ont été blessés dont trois grièvement», a-t-il ajouté.

Une journaliste de TF1 qui suivait l'opération avec son équipe a été légèrement blessée, a aussi fait savoir l'état-major.

Soixante-quinze soldats français ont été tués dans ce pays depuis 2001. Onze militaires sont décédés au cours du dernier mois, dont sept pour la seule semaine du 14 juillet.