Pakistan: Au moins 13 morts dans un double attentat à Quetta

© 2011 AFP

— 

Au moins 13 personnes ont été tuées ce mercredi dans un double attentat, dont un perpétré par un kamikaze, visant les forces de sécurité à Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan, où l'armée a capturé récemment un haut responsable d'Al-Qaida, a annoncé la police. Le Pakistan est en proie à une vague d'attentats -suicide pour la plupart-, perpétrés essentiellement par les talibans alliés à Al-Qaïda, et qui a tué plus de 4.600 personnes ces quatre dernières années.

L'explosion d'une voiture piégée a d'abord ouvert une brèche dans le mur d'enceinte de la résidence du commandant-adjoint des Frontier Corps, une unité paramilitaire rattachée à l'armée, a expliqué à l'AFP Hamid Shakil, un officier de la police de Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan. Puis un kamikaze à pied a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui dans l'enceinte de la résidence du commandant-adjoint, qui est indemne, a ajouté le policier. «Au moins 13 personnes ont péri et 28 sont blessées», a-t-il conclu.

Les Frontier Corps du Baloutchistan ont participé à l'arrestation, menée par les services de renseignements pakistanais avec l'aide de leurs homologues américains, de Younis al-Mauritani, le principal chef des «opérations extérieures d'Al-Qaida». Al-Mauritani, chargé personnellement par feu Oussama ben Laden de planifier et mener des attentats aux Etats-Unis et en Europe, a été capturé il y a une dizaine de jours dans un quartier périphérique de Quetta.