La mobilisation de rigueur

— 

Les Romains se sont mobilisé contre le plan d'austérité, hier.
Les Romains se sont mobilisé contre le plan d'austérité, hier. — P. PAOLO CITO / AP / SIPA

L'austérité ne botte pas les Italiens. Au moment où des centaines de milliers de personnes faisaient grève contre le plan de rigueur qui doit permettre d'effectuer 45,5 milliards d'euros d'économies, le gouvernement s'est engagé hier à relever la TVA et à introduire un amendement constitutionnel incluant une « règle d'or » sur l'équilibre budgétaire. Le taux de la TVA sera relevé d'un point à 21 % et une taxe spéciale de 3 % sera prélevée sur les revenus annuels supérieurs à 500 000 €, selon un communiqué de la présidence du Conseil. Le communiqué indique aussi que le cabinet approuvera l'introduction dans la Constitution d'une règle d'or sur l'équilibre budgétaire. Tandis que le gouvernement annonçait ces changements, des manifestants tenaient des rassemblements dans une centaine de villes, dans le cadre d'une grève générale contre le plan de rigueur à l'appel de la CGIL, première centrale syndicale du pays.