Dix ans après le 11-Septembre, sérénité à la tour Montparnasse

SECURITE Les employés de la tour ne s'inquiètent pas outre mesure du risque d'attentat...

Kenza Verrier

— 

La 7e édition de la Nuit Blanche parisienne a mis pleins feux sur les tours Saint Jacques et Montparnasse, alors que de nouveaux bâtiments de grande hauteur comme la pyramide Unibail, porte de Versailles, devraient voir le jour prochainement dans la capitale.
La 7e édition de la Nuit Blanche parisienne a mis pleins feux sur les tours Saint Jacques et Montparnasse, alors que de nouveaux bâtiments de grande hauteur comme la pyramide Unibail, porte de Versailles, devraient voir le jour prochainement dans la capitale. — Boris Horvat AFP

Au pied de la tour Montparnasse, Rachid s'accorde une pause. Alors que les employés commençaient à rejoindre leurs bureaux ce mardi matin, l'homme de 35 ans prend le temps d'une cigarette avant de continuer le nettoyage des façades commencé à l'aube.

A l'approche de l'anniversaire des dix ans des attentats du Word Trade Center, l'atmosphère est sereine. «Mon sentiment, c'est que le 11-Septembre est un événement tragique, mais cela ne me m'inquiète pas personnellement. Je ne me sens pas menacé au quotidien», confie-t-il.

Tout comme Gautier, 27 ans, qui contrôle les accès. «Aucune inquiétude! Cela m'étonnerait que des attaques visent la tour Montparnasse. On se sent à l'abri ici.» Nicole, 59 ans, employée de bureau, pense que «si ça doit arriver, ça arrivera! On ne sortirait plus de chez nous si l'on devait se préoccuper de tous les dangers au quotidien», pense-t-elle. «Ça ne m'a même pas effleuré l'esprit, mais maintenant que vous le dites…!», avoue Virginie, 27 ans, avant de se diriger vers son bureau, situé dans les hauteurs de la deuxième tour la plus haute de Paris.