Espagne: Des milliers de manifestants attendues dans les rues de Madrid ce mardi soir

Avec Reuters

— 

Des milliers d'Espagnols ont prévu de manifester mardi soir dans le centre de Madrid à l'appel des deux principaux syndicats du pays pour protester contre les mesures d'austérité. D'autres organisations devraient rallier le cortège, dont «los Indignados» (les indignés), qui ont campé pendant près d'un mois au printemps dernier à la Puerta del Sol dans le centre de la capitale espagnole.

Le chômage touche 40% des jeunes et un actif sur cinq est sans emploi en Espagne. La manifestation de Madrid, qui part de la Plaza Cibeles pour atteindre la Puerta del Sol, est organisée par les deux principaux syndicats, la CCOO et l'UGT, et se déroule le même jour que la grève en Italie contre le plan d'austérité débattu au Sénat italien.

Une «règle d'or» espagnole votée mercredi

Le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero a conclu fin août un accord avec l'opposition conservatrice pour inscrire dans la Constitution le principe d'une limitation du déficit public. De petits partis, dont Izquierda Unida (La Gauche Unie) et les nationalistes catalans et basques, ont affiché leur intention de voter contre et ont demandé la tenue d'un référendum sur la question. La manifestation de Madrid est organisée à la veille du vote au Sénat sur cette «règle d'or», qui vise à plafonner le déficit structurel du pays à 0,4% du produit intérieur brut (PIB) sur la durée d'un cycle économique.

L'Espagne s'est résolue à prendre ces mesures d'austérité très impopulaires pour tenter de ramener son déficit budgétaire dans la limite des 3% du PIB en 2013, comme prévu par le Pacte de stabilité dans la zone euro. Avec la crise économique, le déficit s'est envolé jusqu'à représenter 11,1% du PIB en 2009. Ce sera seulement la deuxième fois que l'Espagne modifie sa Constitution, qui date de 1978 et a permis de tourner la page du franquisme après la mort de Franco en 1975.