11-Septembre: Ce jour-là, «je me faisais...»

Recueilli par Alexandre Sulzer

— 

Michèle Alliot-Marie, députée UMP:

«Je me faisais couper les cheveux quand mon officier de sécurité a déboulé dans le salon de coiffure pour me dire de regarder la télévision. Le premier avion venait de percuter une des tours. J'ai ensuite vu en direct le deuxième impact. J'ai alors su que c'était autre chose qu'un accident. Je suis rentrée aussitôt à mon bureau du RPR que je présidais alors. J'ai appelé Jacques Chirac et suivi l'actualité tout le reste de la journée. J'ai un souvenir horrible des personnes qui sautaient des tours. C'est l'une des choses qui m'a le plus marquée dans ma carrière. Ce n'est pas un événement dont on vous parle, c'est un événement que l'on vit en direct. On est passé ce jour-là dans un autre monde.»