Israël met en garde contre un autre statut palestinien à l'Onu

Reuters

— 

Promouvoir le statut des Palestiniens aux Nations unies lors de l'Assemblée générale de septembre serait de la part de la communauté internationale une «erreur stratégique» à laquelle l'Etat d'Israël est prêt à répondre, a déclaré ce mercredi un responsable israélien.

Les Palestiniens, qui ont actuellement le statut d'observateurs à l'Onu, veulent obtenir celui d'Etat membre à part entière, ce à quoi les Etats-Unis opposeraient leur veto au Conseil de sécurité.

Ils envisagent, faute de mieux, de solliciter le statut d'Etat non membre. Celui-ci ne requiert pas l'aval du Conseil de sécurité mais peut être obtenu par la présentation d'une résolution devant l'Assemblée générale, qui s'ouvre le 19 septembre à New York.

«une erreur stratégique de la communauté internationale»

«Il est clair qu'aucun gouvernement israélien, dans un avenir prévisible, ne pourra accorder aux Palestiniens ce qu'ils obtiendraient des Nations unies», a dit le responsable israélien, qui a requis l'anonymat.

«Cela créerait un fossé infranchissable et pourrait retarder le négociations de plusieurs années. Ce serait une erreur stratégique de la communauté internationale», a-t-il ajouté.

Il a averti qu'Israâl était prêt à prendre des mesures si les Palestiniens obtenaient le statut d'Etat non membre, évoquant notamment l'annulation des permis de circuler octroyés à des personnalités palestiniennes.

Les médias israéliens ont également parlé d'une possible annexion de colonies juives en Cisjordanie occupée.