Le Soudan du Sud dément soutenir les rebelles du Sud-Kordofan

Avec Reuters

— 

Les autorités du Soudan du Sud ont démenti les informations de Khartoum selon lesquelles elles apportent un soutien aux rebelles de l'Etat soudanais du Sud-Kordofan, producteur de pétrole, où des combats ont éclaté en juin.

L'Etat soudanais a adressé mardi une lettre au Conseil de sécurité des Nations unies, dans laquelle il accuse le Soudan du Sud de déstabiliser et d'attiser le conflit dans l'Etat de Sud-Kordofan, dont le Sud est frontalier.

«Il s'agit d'un mensonge absolu de la part du gouvernement de Khartoum. Nous n'accordons pas de soutien aux rebelles», a assuré à Reuters le ministre sud-soudanais de l'Information, Barnaba Marial Benjamin.

Le Soudan du Sud a accédé officiellement à l'indépendance le 9 juillet, dans la foulée du référendum de janvier dernier dont la tenue avait été prévue par un accord de paix conclu en 2005 qui avait mis fin à la guerre civile dans le Sud.