Kazakhstan: Les forces de sécurité affirment avoir arrêté des terroristes

Avec Reuters

— 

Les forces de sécurité du Kazakhstan ont arrêté un groupe d'extrémistes qui prévoyaient de commettre des «actes terroristes» dans la région pétrolifère d'Atiraou, ont fait savoir ce mercredi des procureurs kazakhs.

Il est rare que les autorités reconnaissent l'existence de telles menaces au Kazakhstan, s'attachant le plus souvent à souligner sa stabilité par comparaison avec la situation troublée de ses voisins d'Asie centrale. «Le 29 août, les forces de sécurité ont mis fin aux activités d'un groupe terroriste et 18 personnes ont été arrêtées», a déclaré le parquet d'Atiraou, dans l'ouest du Kazakhstan.

Le Kazakhstan, dont 70% des 16,5 millions d'habitants sont musulmans, a échappé jusqu'à présent à la violence islamiste que connaissent d'autres régions d'Asie centrale. Cependant, la série récente d'explosions inexpliquées et de fusillades en plusieurs points du territoire a irrité les autorités d'Astana. En août, le Kazakhstan a bloqué temporairement l'accès à un certain nombre de sites internet étrangers, dont l'espace de la blogosphère appelé LiveJournal, un tribunal ayant estimé qu'ils étaient un facteur de propagation du "terrorisme" et d'incitation à la haine religieuse.