Pologne: Une victime de Smolensk exhumée pour la première fois

Avec Reuters

— 

Les autorités polonaises ont procédé ce lundi à l'exhumation d'une des 96 victimes de l'accident survenu en 2010 près de Smolensk à l'avion présidentiel polonais en raison de doutes sur la qualité des autopsies pratiquées en Russie.

«La première exhumation a eu lieu ce matin et le corps de Zbigniew Wassermann a été extrait de son cercueil en raison de doutes sur l'autopsie effectuée par les Russes», a déclaré un porte-parole du parquet militaire, responsable de l'enquête côté polonais.

Relations tendues

Le Tupoloev Tu-154 de l'armée de l'air s'est écrasé dans un épais brouillard le 10 avril 2010 en tentant de se poser à Smolensk, aux confins de la Russie et de la Pologne, tuant tous ses occupants dont le chef de l'Etat, le président Lech Kaczynski, son épouse Maria et les principaux chefs des armées. Depuis, Moscou et Varsovie se renvoient la responsabilité de l'accident, dégradant un peu plus les relations, historiquement délicates, entre les deux pays voisins.

L'accident de Smolenks a également divisé la classe politique polonaise à l'approche des élections législatives du 9 octobre. Plusieurs parents de victimes ont décidé de se présenter.

Aucun officiel polonais lors des autopsies

Le parti PiS d'opposition (Droit et justice, droite), auquel appartenait Zbignew Wassermann, reproche au Premier ministre, Donald Tusk, et à son gouvernement de trahir les intérêts de la nation polonaise lors de la gestion de l'accident de Smolensk.

Il critique aussi le fait qu'aucun représentant officiel polonais n'était présent lors des autopsies pratiquées peu après l'accident. Les autorités de Varsovie soulignent pour leur part que l'identification des victimes était rendue difficile du fait de l'état des corps, déchiquetés et brûlés, après l'impact au sol du Tupolev.