Libye: La CPI discute avec les rebelles du transfèrement de Seif al-Islam Kadhafi

© 2011 AFP

— 

La Cour pénale internationale (CPI) discute avec les rebelles libyens du transfèrement de Seif al-Islam, un fils du colonel Kadhafi recherché pour crimes contre l'humanité et arrêté à Tripoli par les rebelles, a indiqué à l'AFP le porte-parole du CPI, Fadi El-Abdallah.

«La Cour dans son ensemble est impliquée», a déclaré M. Abdallah. Interrogé sur la confirmation que la CPI et les rebelles menaient des discussions sur le transfèrement de Seif al-Islam, le porte-parole a répondu: «oui».

Seif al-Islam, un des fils du colonel Mouammar Kadhafi, a tenu au cours des dernières années un rôle d'émissaire ou de porte-parole du régime et était régulièrement présenté comme le futur successeur de son père.

Dimanche à l'aube, il affirmait encore à la télévision officielle que le régime de Tripoli «n'abandonnerait pas la bataille» tout en invitant la rébellion au dialogue.